Patrimoine du Pays du Schiste bleu

Commission Gourguenez La Grigonnais Actualités

Gourguenez : Présentation de la commission Gourguenez de l'association Générations Mouvement de la commune de Grigonnais

GOURGUENEZ :

Une commission de valorisation du Patrimoine créée en 2015

GOURGUENEZ : Pas complètement une association mais plutôt une commission de réflexion, de mise en valeur, de mémorisation , mise en place par l’association Générations Mouvement de la Grigonnais .

Association dont les principales valeurs sont celles de la Solidarité à travers le SEL (système d’échanges local), du partage autour du jardin partagé d’Anna, d’échanges lors des randonnées pédestres hebdomadaires.

La commission GOURGUENEZ s’est cherchée, se cherche encore, afin de présenter aux habitants de La Grigonnais et au-delà aux habitants de la communauté de communes de Nozay , des morceaux de son histoire ; histoire récente puisque la commune n’a été créé qu’au 1er janvier 1959.

Année 2015 : la commission travaille en vue de présenter une balade historique dans le cadre de Loisirs à l’air libre le 23 juillet 2015 ;

Année 2016 : Cette année, la Commission s’est intéressée au bois qui a, durant tout le 20ème siècle, occupé de nombreux artisans sur la commune, du bûcheron au scieur, charpentier, charron, tonnelier, menuisier, ébéniste, sabotier…

3 étapes de la vie du bois grâce à des témoignages d’anciens artisans ou ouvriers du bois qui nous ont fait découvrir leurs métiers, techniques et outillages d’époque, avec notamment :

Année 2017 : Dans le cadre des Loisirs à l'Air libre organisés par la CCRN, le thème retenu pour cette balade est le monde agricole à partir des années 1950 : Deux sites ont été retenus :

Durant cette balade, seront évoqués, les usages, les techniques, les outils, les machines, les organisations syndicales et Cuma .

Année 2018 : Décision est prise de travailler sur le petit patrimoine local essentiellement les calvaires, les puits, les fours, les soues à cochon.

Identifier, rechercher les propriétaires, nettoyer, restaurer, archiver sont les tâches que se sont données les membres de le GOURGUENEZ.

Une fiche par monument sera éditée et diffusée.

Voir + sur :  http://www.tresorsdupaysdechateaubriant.fr/196460135

Aides du département de Loire-Atlantique concernant la restauration de Patrimoine de Pays

Le Patrimoine de Pays  (Aides)

 

Objectif : Restaurer et valoriser le patrimoine de proximité dans toute sa diversité. Favoriser l’utilisation ou la réutilisation de lieux ou objets patrimoniaux à des fins d’animation. Permettre la découverte ou l’accessibilité des éléments concernés aux publics.

Dossier complet sur : https://www.loire-atlantique.fr/jcms/classement-des-contenus/guides-aides/vous-etes/association-/-federation/patrimoine-de-proximite-fr-t1_18117

Extraits utiles pour une restauration de petit patrimoine :

Conditions d’obtention

Le dossier devra être déposé en amont du projet.

Les études et/ou travaux ne pourront débuter qu’après l’approbation du Département.

Le patrimoine doit présenter un réel intérêt architectural et historique et, dans la mesure du possible, doit être identitaire de son territoire de référence,

Il est nécessaire de présenter un projet d’animation et de mise en valeur de l’élément concerné s’intégrant dans une démarche touristique et culturelle (en lien, par exemple, avec une structure d’animation touristique locale, ou avec les actions du Département…),

Le patrimoine doit être très visible de l’espace public, accessible le plus possible aux publics, notamment à l’occasion de manifestations telles que les journées européennes du patrimoine, les journées du patrimoine de pays,…

Le patrimoine destiné à la visite doit être en conformité avec les règles de sécurité en matière d’accueil des publics,

Chaque dossier, dans la mesure du possible, fait l’objet d’une visite sur place en amont du comité conseil patrimoine,

Le demandeur a pour obligation d’apposer, pendant la durée des travaux, une signalétique indiquant la participation du Département à l’opération de restauration.

Celle-ci est adressée au bénéficiaire de l’aide départementale. Nature des travaux subventionnables

Les projets d’acquisition et d’entretien ne sont pas éligibles.

Restauration d’édifices bâtis : seuls les travaux de mise hors d’eau et hors d’air sont concernés (toiture, charpente, reprise murs et restauration des façades, portes et fenêtres),

les honoraires du maître d’œuvre qualifié intervenant sur les projets (architecte, cabinet d’études…) sont cumulables avec le montant des travaux.

Espaces d’interprétation, salles d’exposition : aménagement intérieur (études préalables, de faisabilité et/ou diagnostic, travaux et honoraires d’architecte, cabinet d’études)

Cas particuliers : les travaux de restauration d’éléments mobiliers (moyens de transport…) sont éligibles à cette action.

d’autres éléments patrimoniaux spécifiques pourront être examinés dans cette politique au cas par cas.

Montant d'attribution

Le montant des travaux subventionnables est limité à 40 000 € (HT ou TTC selon le cas) par tranche opérationnelle de travaux, à raison d’une tranche par an, sur la base de trois tranches maximum par opération.

Le soutien financier du Département est calculé sur le montant HT des travaux pour les collectivités publiques et associations assujetties à la TVA, et TTC pour les propriétaires privés et associations non assujetties à la TVA.

30% pour les dossiers présentés par les communes de moins de 10 000 à 2 000 habitants, pour les établissements publics, les associations et les particuliers.

40% pour tous dossiers présentés par les communes de moins de 2 000 habitants,

Bonification de 10% pour : les dossiers inscrits dans les thématiques porteuses spécifiques du Département pour le patrimoine : schiste, maritime et fluvial (hors pêcheries), moulins, agricole et rural.

les opérations de restauration s’inscrivant dans une démarche de projet culturel de territoire via la valorisation et l’animation.

Le montant de la subvention départementale ne peut être inférieure à 500 € (HT ou TTC selon le cas) afin de garantir une réelle ambition au projet de restauration et de valorisation associé.

Après avis du comité conseil patrimoine et décision favorable de la commission permanente. Aide accordée sous réserve de crédits disponibles

Versement de la subvention :

En une seule fois, à l’issue des travaux sur demande du maître d’ouvrage accompagnée :

d’une attestation de fin de travaux dûment signée par le maître d’ouvrage et le maître d’œuvre qualifié (le cas échéant),

d’un état récapitulatif détaillé des dépenses réalisées par corps de travaux, attesté par le maître d’ouvrage et le comptable public, pour les communes et établissements publics,

accompagné des justificatifs de dépenses (factures) pour les associations et les propriétaires privés.

de photographies de l’édifice restauré (de préférence par voie numérique) et après une éventuelle visite de contrôle de la conformité des travaux.

NB : En cas de réalisation ne répondant pas aux préconisations émises lors de l’instruction du dossier ou en cas de réalisation non conforme au projet validé et subventionné, le Département pourra annuler sa subvention ou opérer une déduction sur l’aide allouée.